Lectures auteurs
 

EDITO
Depuis plusieurs années, La Voie des Livres vous propose un choix éclectique de lectures d’auteurs. La fiche descriptive de chacune de ces lectures est accessible en cliquant sur Programme. Bien sûr, nous sommes à votre écoute pour répondre à tout projet spécifique à votre actualité. En vous remerciant pour votre confiance. 

AIME CESAIRE - CAHIER D'UN RETOUR AU PAYS NATAL
Urgence. Urgence à faire résonner aujourd’hui encore ce poème initial du « Nègre fondamental » Aimé Césaire. Quand l’Europe est à nouveau traversée de relents xénophobes et se refuse les richesses du brassage culturel qui fonde son histoire, il est important et salutaire d’entendre et réentendre ce poème manifeste d’Aimé Césaire, écrit en 1939, ce cri de révolte revendiquant l’existence d’une nature nègre éternelle : la Négritude.
Lecture proposée par Christophe Bonzom - Programme

ALBERT CAMUS - LA CHUTE
De bar en rive, de pont en navire, La Chute prend le temps de se raconter. La Chute est confession d’un homme ; récit de ses chutes plutôt, mais aussi de sa libération. Un discours profond sur la duplicité humaine, une réflexion sur la notion de culpabilité. Jean-Baptiste Clamence déchoit, mais sa déchéance n’est que l’envers des endroits dont il s’accuse. S’accuser soi-même pour s’octroyer le droit de juger autrui, telle est la liberté que prend celui qui fut avocat.
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

ALBERT COSSERY
1945, Albert Cossery quitte Le Caire pour Paris. Il restera dans un hôtel du 6e arrondissement jusqu’à sa mort en 2008, à 94 ans. Pourtant l’essentiel de son œuvre se situe dans son Égypte natale.
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

ANDREE CHEDID
Dans ses fictions, dans ses poèmes, Andrée Chedid célèbre la vie. Un amour véritable à défendre, à porter haut face aux malheurs de la guerre, de l’exil, de la souffrance – toutes les tragédies humaines. 
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

ANDREE CHEDID - LE MESSAGE
En été, dans un pays en guerre, une jeune femme est blessée par une balle alors qu’elle essayait de rejoindre Steph, qui habite de l’autre côté de la ville. À vingt minutes à pied d’ici, Steph l’attend. Dans sa dernière lettre, il lui demande de laisser de côté leurs vieilles querelles et de vivre l’indéfectible amour qui, depuis toujours, les unit. Arrêtée dans sa course par la balle d’un franc-tireur, Marie n’a qu’une seule idée en tête : lui faire parvenir un message pour lui dire qu’elle venait… qu’elle l’aime.
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

ANNE FRANK - LE JOURNAL D'ANNE FRANK
"C’est une sensation très étrange, pour quelqu’un dans mon genre, d’écrire un journal. Non seulement je n’ai jamais écrit, mais il me semble que plus tard, ni moi ni personne ne s’intéressera aux confidences d’une écolière de treize ans. Mais à vrai dire, cela n’a pas d’importance, j’ai envie d’écrire et bien plus encore de dire vraiment ce que j’ai sur le cœur une bonne fois pour toutes à propos d’un tas de choses. Le papier a plus de patience que les gens..."
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

ANTONIN ARTAUD - VAN GOGH - LE SUICIDE DE LA SOCIETE
Quelques jours avant l'ouverture d'une rétrospective Vincent Van Gogh à Paris en 1947, Antonin Artaud prend la plume et écrit ce texte remarquable, prenant à contrepied la thèse de l'aliénation parue alors dans les journaux. Il s'attache à démontrer comment la lucidité supérieure de Van Gogh gênait les consciences ordinaires. En voulant l'empêcher d'émettre "d'insupportables vérités", ceux que sa peinture dérangeait le poussèrent au suicide.
Lecture proposée par Christophe Bonzom - Programme

BLAISE CENDRARS
Entre deux escales, le voyageur-bourlingueur abreuvait d’histoires ses amis peintres, édifiant ainsi sa grande mythologie personnelle. Cependant le poète précurseur qui n’hésitait pas à emprunter -  pour les besoins de son écriture poétique à ces colleurs d’images hétéroclites, à ces inventeurs picturaux fut un découvreur de talents. Écrivain engagé dans des aventures d’édition d’œuvres communes, il connut Picasso, Modigliani, Delaunay, Matisse. Mais c’est avec Fernand Léger et Chagall, en qui il reconnut ses doubles, que je vous propose un parcours grâce aux récits, poèmes, entretiens et correspondances qui témoignent de ses affinités électives.
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

CHARLOTTE DELBO
"Je vous en supplie, faites quelque chose, apprenez un pas, une danse, quelque chose qui vous justifie, qui vous donne le droit d’être habillés de votre peau, de votre poil, apprenez à marcher et à rire parce que ce serait trop bête, à la fin, que tant soient morts et que vous viviez sans rien faire de votre vie."
"Rien n’entendait ces appels du bord de l’épouvante. Le monde s’arrêtait loin d’ici. Seules nos oreilles entendaient et nous n’étions déjà plus des vivants. Nous attendions notre tour."
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

GEORGE R.R. MARTIN - GAME OF THRONES - LE TRONE DE FER
Le royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le Mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Tous les coups sont permis et seuls les plus forts, ou les plus retors, s’en sortiront indemnes…
Lecture proposée par Marc Roger- Programme

GEORGES PEREC - LA VIE MODE D'EMPLOI
"C'est dans les derniers mois de sa vie que le peintre Serge Valène conçut l'idée d'un tableau qui rassemblerait toute son expérience : tout ce que sa mémoire avait enregistré, toutes les sensations qui l'avaient parcouru, toutes ses rêveries, ses passions, ses haines viendraient s'y inscrire, somme d'éléments minuscules dont le total serait sa vie. Il représenterait l'immeuble parisien dans lequel il vivait depuis plus de cinquante-cinq ans. (...)"
Lecture proposée par Christopne Bonzom - Programme I - Programme II

HARUKI MURAKAMI - 1Q84

Dans le monde bien réel de 1984 et dans celui dangereusement séduisant de 1Q84 va se nouer le destin de Tengo et d'Aomamé... Un roman double où sont réunis les thèmes de prédilection de l'auteur : la religion et la violence, le meurtre, l'Histoire, le sexe et l'amour pur, mais aussi l'écriture, la fabrication d'un roman, la solitude. Lecture proposée par Marc Roger - Programme

JACK LONDON - LA RUEE VERS JACK
Pour me procurer de quoi vivre, il me fallait inventer des histoires vraisemblables. J’ai souvent songé que c’est à cet entraînement particulier de mes jours de vagabondage que je dois une grande partie de ma renommée de conteur. Quand on frappe à une porte de cuisine, poussé par l’inexorable nécessité, on acquiert le don de convaincre et de faire naître l’émotion sincère, qualités qu’on trouve toujours à l’œuvre chez les plus grands spécialistes de la nouvelle. La route - Jack London
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

JAMES DASHNER - L'EPREUVE - LIVRE I : LE LABYRINTHE
Quand Thomas reprend connaissance, sa mémoire est vide, seul son nom lui est familier… Il se retrouve entouré d’adolescents dans un lieu étrange, à l’ombre de murs infranchissables. Quatre portes gigantesques, qui se referment le soir, ouvrent sur un labyrinthe peuplé de monstres d’acier. Chaque nuit, le plan en est modifié.
Thomas comprend qu’une terrible épreuve les attend tous. Comment s’échapper par le labyrinthe maudit sans risquer sa vie ? Si seulement…
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

JORN RIEL

Embarquement immédiat pour la côte nord-est du Groenland. Récits de chasse, vie quotidienne, entraide et amitié, chaleur humaine, beuveries et racontars d’ivrognes, allez savoir qui ment le plus de l’écrivain ou de ces hommes aux aventures, mésaventures et autres exploits invraisemblables.
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

KATEB YACINE
Kateb Yacine considérait la langue française comme le "butin de guerre" des Algériens. "J’écris en français, pour dire aux français que je ne suis pas français". Son aventure poétique commence avec le grand séisme du 8 mai 1945 qui vit la répression de milliers d'algériens à Sétif et Guelma. Arrêté, témoin des massacres, Kateb Yacine trouvera dans les événements du 8 mai la matière d'une inspiration qui se hissera au rang d'un mythe.
Lecture proposée par Christophe Bonzom - Programme

KEITH RIDGWAY - ANIMALS
Animals est un roman ébouriffant. Page après page, le narrateur nous interpelle pour nous prendre à témoin. «Au secours, âme en péril !". Sous nos yeux ahuris, Keith Ridgway en décrypte les moindres pensées et avec une minutie de médecin légiste, analyse le moindre mot, le moindre geste de son héros hors contrôle.
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

LEWIS CARROLL - ALICE AUX PAYS DES MERVEILLES
"Alice avait jeté un coup d'œil sur le livre que lisait sa sœur ; mais il n'y avait dans ce livre ni images ni dialogues.
- Et, pensait Alice, à quoi peut bien servir un livre sans images ni dialogues ?"
Lecture & projection d'un jeu de 32 images, proposées par Christophe Bonzom - Programme

LOUIS ARAGON
"Je n’ai pas toujours été l’homme que je suis. J’ai toute ma vie appris pour devenir l’homme que je suis, mais je n’ai pas pour autant oublié l’homme que j’ai été. Et si entre ces hommes-là et moi il y a contradiction, si je crois avoir appris, progressé, changé, ces hommes-là, quand, me retournant, je les regarde, je n’ai point honte d’eux, ils sont les étapes de ce que je suis, ils menaient à moi, je ne peux dire moi sans eux."
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

MARINA TSVETAIEVA - LA FIERE MOSCOVITE
"J’ai dans le monde deux ennemis. Deux jumeaux ensemble fondus : La faim des affamés, la satiété des repus." Ce n’est que vingt ans après son suicide (1941) que les lecteurs russes purent lire celle qui aujourd’hui est considérée comme une des plus grandes poétesses russes du XXème siècle.
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

MARGUERITE DURAS - UN BARRAGE CONTRE LE PACIFIQUE
"Les barrages de la mère dans la plaine, c’était le grand malheur et la grande rigolade à la fois, ça dépendait des jours. C’était la grande rigolade du grand malheur. C’était terrible et c’était marrant. Ça dépendait de quel côté on se plaçait, du côté de la mer qui les avait fichus en l’air, ces barrages, d’un seul coup d’un seul, du côté des crabes qui en avaient fait des passoires, ou au contraire, du côté de ceux qui avaient mis six mois à les construire dans l’oubli total des méfaits pourtant certains de la mer et des crabes."
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

MARGUERITE DURAS - HIROSHIMA MON AMOUR
"Faites de la littérature. Ne vous occupez pas de moi. Oubliez la caméra" Alain Resnais. Aucune contrainte, aucune condition, mais un délai : composer le scénario en neuf semaines. Duras confie : "Je me suis aperçue que c’était possible de travailler trois fois plus rapidement qu’à l’ordinaire, de jour et de nuit."
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

MARGUERITE DURAS - L'OEUVRE
"Ça rend sauvage l’écriture. On rejoint une sauvagerie d’avant la vie. Et on la reconnaît toujours, c’est celle des forêts, celle ancienne comme le temps. Celle de la peur de tout, distincte et inséparable de la vie elle-même. On est acharné. On ne peut pas écrire sans la force du corps. Il faut être plus fort que soi pour aborder l’écriture, il faut être plus fort que ce qu’on écrit. C’est une drôle de chose, oui. C’est pas seulement l’écriture, l’écrit, c’est les cris des bêtes de la nuit, ceux de tous, ceux de vous et de moi, ceux des chiens. C’est la vulgarité massive, désespérante, de la société, et c’est aussi le plus violent du bonheur. Toujours, je crois ça."
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

MAURICE PONS - LES SAISONS
Depuis près de quarante ans, les lecteurs des Saisons forment une sorte de confrérie d’initiés. Ils utilisent le même langage, les mêmes images de référence ; ils se connaissent et se reconnaissent entre eux. Nous avons pensé qu’il ne fallait pas abolir ce privilège, mais le partager, en le multipliant.
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

MICHEL TOURNIER - VENDREDI OU LA VIE SAUVAGE
Ce livre de Michel Tournier est une réécriture pour la jeunesse de son roman Vendredi ou les limbes du Pacifique, lui-même inspiré des aventures de Robinson Crusoé de Daniel Defoe.
Lecture proposée par Christophe Bonzom - Programme

MAX JACOB - ART POETIQUE
"ll y a quelque chose en moi qui demande plus que des accords, fussent-ils faux, plus que des couleurs, fussent-elles désaccordées, et ce n’est ni le sentiment, ni l’intelligence, c’est un besoin de folie harmonieuse, un besoin exquis de vrai lyrisme…" Max Jacob
Lecture proposée par Christophe Bonzom - Programme

NICOLAS BOUVIER - L'USAGE DU MONDE
"On se débarrasse à bon compte des voyageurs et du voyage en alléguant que presque tous les départs sont des fuites. Peut-être. C’est oublier qu’il y a des choses devant lesquelles on ne peut que fuir : des lieux, des familiers, des raisons qui nous chantent une chanson si médiocre qu’il ne reste qu’à prendre ses jambes à son cou. On part pour s’éloigner d’une enfance étouffante, pour ne pas occuper la niche que les autres déjà vous assignent, pour ne pas s’appeler Médor. À l’origine de bien des aventures il n’y a que ce refus pour motif."
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

OCTAVE MIRBEAU - L'HOMME REVOLTE
Qu’il voyage "en bourgeoisie", en neurasthénie pyrénéenne ou à bord de son automobile en divers contrées belge ou hollandaise, Mirbeau, le critique, le pamphlétaire, l’écrivain, travaille des notes romancées, des journaux cadencés, des itinerrances déboussolées.
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

ODETTE DU PUIGAUDEAU - POETESSE DU DESERT
En 1937, Odette du Puigaudeau et son amie Marion Sénones s’aventurent dans l’une des zones les moins explorées du Sahara central, sur la piste des dernières caravanes de sel. Le Sel du Désert, l’un des classiques absolus de la littérature du désert.
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

OSCAR WILDE
Brillant esthète, grand séducteur au verbe incomparable, à peine âgé de vingt-cinq ans, en quelques mois, Oscar Wilde va conquérir le monde des arts et des lettres de l’Angleterre victorienne de la fin du 19ème siècle. Il ne devra sa chute qu’à l’homophobie régnante d’une société anglaise conservatrice, puritaine et jalouse de son génie auquel plus rien ne résistait. Condamné à deux ans de travaux forcés pour homosexualité, il connaîtra l’opprobre et finira sa vie rejeté de tous. Un destin fait pour devenir une légende…
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

PAUL FOURNEL
Pour Anquetil, l’essentiel se joue dans la solitude. Il y a les choses qu’il fait seul et les choses que lui seul fait et, dans les deux cas, la solitude est son royaume. Cette solitude n’est pas seulement une manière d’envisager la pratique cycliste, elle est un mode de vie global, une manière d’être unique, la marque profonde de son âme, qu’elle soit vendue à Dieu ou au diable.
Lecture proposée par Christophe Bonzom - Programme

PIERRE REVERDY
Pierre Reverdy eut pour amis, Braque, Matisse, Picasso, Léger. Ces peintres furent aussi ses compagnons-illustrateurs. Picasso illustra Le chant des morts, Braque composa des lithographies pour La Liberté des Mers, Maeght, le galeriste-éditeur, publia en recueils des textes iconographiés. Au début du XXe siècle, Pierre Reverdy conçoit une poésie visuelle, écrit des "poèmes cubistes" puis distingue dans les papiers collés de Matisse des "poèmes plastiques". Autant de compagnonnages, de partages mais également d’hommages où le poète se fait le portraitiste admiratif de ses amis peintres. Un parcours dans ses proses et poèmes dont le sujet demeure l’art face au réel.
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

RAY BRADBURY - FAHRENHEIT 451
"En fait, savez-vous pourquoi des livres comme celui-ci ont une telle importance ? Parce qu’ils ont de la qualité. Et que signifie le mot qualité ? Pour moi, ça veut dire texture. Ce livre a des pores. Il a des traits. Vous pouvez le regarder au microscope. Sous le verre vous trouverez la vie en son infini foisonnement. Plus il y a de pores, plus il y a de détails directement empruntés à la vie par centimètre carré de papier, plus vous êtes dans "la" littérature."
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

ROALD DAHL - LE NOUVELLISTE FANTASQUE
Dans les nouvelles de Roald Dahl, on fabrique des machines à écrire des nouvelles, on joue aux cartes, on fait des paris insensés ou ridicules, on assassine aussi de la manière la plus inattendue. À coups de scalpel humoristique, parfois so british, l’écrivain anglais décortique autant les obsessions ou les travers de la nature humaine que les habitudes qui s’enrayent.
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

ROALD DAHL - LE GEANT REJOUISSANT
"Les géants, c’est tous cannibalaires et patibules ! C’est vrai : ils mangent des hommes de terre ! Le géant Croqueur d’os croque chaque soir pour son souper deux hommes de terre frits ! Il dit que chaque homme de terre est sanglier et différent. Certains sont délexquisavouricieux d’autres sont ignominables." Le Bon Gros Géant
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

ROLAND BARTHES - L'EMPIRE DES SIGNES
D’un voyage au Japon, en 1970, Roland Barthes a rapporté un livre somptueux, à l’écriture ciselée et aux illustrations précieuses : L’Empire des signes. Un livre sur le Japon ? Barthes n’a pas cette prétention, trop sceptique quant à la capacité de l’Occidental à appréhender la réalité asiatique sans toujours "acclimater notre inconnaissance par des langages connus". Ce qui l’intéresse, à partir de traits observés dans la rue, dans le théâtre, le graphisme, la nourriture, sur les visages, c’est de "flatter l’idée d’un système symbolique inouï, entièrement dépris du nôtre." L’Empire des signes procure un dépaysement mental enthousiasmant. Mona Chollet
Lecture proposée par Christophe Bonzom - Programme

ROLAND BARTHES - FRAGMENTS D'UN DISCOURS AMOUREUX
"C’est un portrait, si l’on veut, qui est proposé, mais ce portrait n’est pas psychologique ; il est structural : il donne à lire une place de parole : la place de quelqu’un qui parle en lui-même, amoureusement, face à l’autre - l’objet aimé - qui ne parle pas."
Lecture proposée par Christophe Bonzom - Programme

RUDYARD KIPLING - LES LIVRES DE LA JUNGLE
Rudyard Kipling, le britannique sujet de sa Majesté de l’Empire, né à Bombay en 1865, premier auteur de langue anglaise à recevoir le Prix Nobel de Littérature en 1907 pour son oeuvre de nouvelliste, romancier, poète, journaliste ; l’écrivain de voyages fantastiques au pays de l’enfance ; l’auteur des Livres de la Jungle parus en 1894 et 1895. Rebondissements, suspens, Kipling, c’est le génie narratif nous plongeant d’emblée dans l’évidence d’un dialogue entre un jeune garçon et une panthère, c’est le réjouissant d’une imagination féconde et intelligente, bien loin des mièvres apothéoses ou fins tragiques d’un Disney.
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme

STEFAN ZWEIG
"L’on ne fait des livres que pour rester lié aux hommes par-delà la mort et pour nous défendre ainsi contre l’ennemi le plus implacable de toute vie, le temps qui passe et l’oubli." Stefan Zweig
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

WLADIMIR MAIAKOVSKI
Un halo ambigu entoure la mémoire de Vladimir Maïakovski. Il est fait autant de détestation que de vénération. Artiste stalinien avant l’heure ? Génial héraut d’un monde en révolution ? Son suicide dramatique a plus fait pour sa reconnaissance que sa poésie dont une partie importante est aujourd’hui illisible, car polluée par les convulsions de l’histoire ayant rendu des jugements sans nuance, tantôt le sanctifiant, tantôt le maudissant.
Lecture proposée par Marc Roger - Programme

YVES BONNEFOY
"J’ouvre les yeux, c’est bien la maison natale / Et même celle qui fut et rien de plus. / La même petite salle à manger dont la fenêtre / Donne sur un pêcher qui ne grandit pas. / Un homme et une femme se sont assis. / Devant cette croisée, l’un face à l’autre, / Ils se parlent, pour une fois. / L’enfant du fond de ce jardin les voit, les regarde, / Il sait que l’on peut naître de ces mots."
Lecture proposée par Hélène Lanscotte - Programme